Accueil
 
Avant-propos
 
Auteurs
 
Thèmes
 
Questions
 
Bibliographie
 
Résumé
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   

L’urbanisation de l’Entreprise étendue

En résumé

Cet article se propose d'étudier le concept d'urbanisation des Systèmes d'Information dans le contexte de l'entreprise étendue. Dans une première partie, nous présenterons les caractéristiques de ce mode d'organisation, puis dégagerons des règles de gestion adaptées. Il s'agira enfin, de tenter d'extraire des lignes directrices pour imaginer une urbanisation efficace.

Le Système d'Information de chaque participant d'une entreprise étendue a besoin d'être accessible par tous les partenaires impliqués dans la " Global Value Chain ". L'entreprise cliente souhaite notamment pouvoir accéder aux informations relatives aux produits, et le fournisseur a besoin d'informations sur le niveau de stock de l'entreprise cliente pour optimiser sa production
et gérer au mieux ses livraisons. L'urbanisation des Systèmes d'Information consiste à développer une entreprise modulaire, dans laquelle chaque granule qui la compose échange, communique, traite, décide de manière autonome de façon à proposer une plus grande réactivité et une plus grande flexibilité. Nous proposons une approche d'Organisation Orientée Objet
(OOO) où chaque élément d'une entreprise sera représenté symboliquement par un " objet " avec
des propriétés propres ou héritées de classes d'appartenance et des comportements. Cette représentation devra ensuite servir de référentiel pour tout changement organisationnel à venir. La méthode consistera à distinguer les caractéristiques des processus invariants de celles des processus plus flexibles de façon à reconceptualiser autour des premiers les composants
technologiques et organisationnels, flexibles et communicants permettant de représenter à un instant t une stratégie interentreprises et les processus qui la concrétisent. Ainsi, lors de toute modification stratégique, induisant implicitement une reconfiguration des méthodes de travail aussi bien internes qu'externes, seuls certains composants applicatifs ou sous processus devront être révisés, notamment des sous processus orientés client, moins stables, et qui devront évoluer plus fréquemment.

Mots clefs

entreprise étendue, productivité globale, organisation orientée objet, stratégie décentralisée, chaîne de valeur, auto-organisation

Rolando GUZZI
Enseignant chercheur - Centre de Recherches en épistémologie appliquée, Ecole Polytechnique1, Rue Descartes - 75005 Paris
rguzzi@poly.polytechnique.fr

Daniel LANG
Enseignant chercheur e-business - Institut National des Télécommunications
9 rue Charles Fourier - 91011 Evry Cedex -
daniel.lang@int-evry.fr